Accéder au contenu principal

Création | DIS-LEUR

Journaliste, poète et nouvelliste, Jonel Juste est né à Port-au-Prince le 2 octobre 1980. En tant que journaliste, il a travaillé dans divers journaux, revues et agence de presse en ligne tels que HPN, Le Nouvelliste, Vues d’Haïti, Le Matin (Haïti), Le Floridien, The Reporter, Miami Times (USA) et Le National (Haïti et USA).
En tant que poète, Jonel Juste a été, pendant quatre ans (2000-2004), animateur de l’Atelier de création artistique Marcel Gilbert de la Bibliothèque Justin Lhérisson de Carrefour, banlieue sud de Port-au-Prince. Ses poèmes ont été publiés dans divers journaux, tant en Haïti qu’à l’étranger. D’autres textes sont publiés dans des Anthologies en France, au Canada, aux États-Unis, et sur des sites spécialisés sur le Net. Jonel Juste a publié en 2013 “Joseph Prince d’Egypte”, une version versifiée et originale de l’histoire de Joseph dans la Bible. En 2019, il a publié sur Amazon 5 nouveaux ouvrages : “Trois fois passé là” (Nouvelles), “Solèy, Solèy” (Poésie), “The Watch” (Nouvelles), “I loved you before I knew your name” (Poésie), “Haitian Hip Hop: From Top to Bottom” (Essai).

Dis-leur
Dis-leur poète
Qu’à travers les brisures
De la fibre de verre
Se dessinent les contours
Des rêves éparpillés
Aux quatre coins de la mémoire
Dis-leur
Dis-leur que se tracent sur les murs
Le souvenir des jours heureux
Dis-leur
Dis-leur ta mémoire pavée de ciel bleu
Et de chutes d’eau
Dis-leur
Dis-leur des mots qui s’étranglent
Quand les larmes s’alarment
Quand les vagues divaguent
Dis-leur
Dis-leur tes eaux de pierre
Et tes saisons de marbre
Dis-leur
Dis-leur tes insectes polygames
Et tes soupçons en vrac
Dis-leur
Dis-leur l’éjaculation de l’écho
La largesse océane
Dis-leur
Dis-leur l’évanouissement de ta voix
Dans l’infini du désir
Dis-leur
Dis-leur la nudité de la lumière
Dans l’innocence du matin
Dans l’inconscience des nuages
Dis-leur
Dis-leur le cristal de la nuit
Le long des jours d’été
Dis-leur
Dis-leur les caprices
D’une lune en chaleur
Dis-leur
Dis-leur le soupir des étoiles
Dis-leur qu’ici les mots n’ont de bouche pour parler

Poème tiré du recueil Carrefour de Nuit (Editions Edilivres, 2012; KDP, 2020)

Catégories

Création

Étiquettes

,

Le Temps Littéraire Tout afficher

Magazine d'art, de littérature et des idées

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :