Accéder au contenu principal

Les Rendez-vous de la Poésie Contemporaine : un pont vers les écoliers.ères du sud

Du 19 au 23 avril 2021, se tient dans le département du sud Les rendez-vous de la poésie Contemporaine. Ce festival est une initiative de l’association Banquet Poétique, fondée par Cherlie RIVAGE. Le Temps Littéraire a rencontré cette dernière pour parler du festival.

1. Je sais que c’est une question qui te met dans tes petits souliers mais je te le pose quand même : qui est Cherlie RIVAGE ? Parle-nous aussi de Banquet Poétique.

R- Se présenter est,  à mon  avis, un exercice auquel je ne saurais vraiment répondre. En tout cas, j’ai fini par apprendre deux choses que je pourrai répondre quand cette question viendrait : la première est que je m’appelle Cherlie RIVAGE (rire) et la seconde est que quelques amis.es et moi avons mis sur pied une association qui s’appelle Banquet Poétique. J’ai fait des études en linguistique à la Faculté de Linguistique Appliquée de l’Université d’Etat d’Haïti et j’ai suivi quelques autres formations çà et là.  Ce me semble être les informations à connaitre.

Banquet Poétique est une structure mise sur pied en pleine pandémie de Covid19, plus exactement en avril 2020. Avant d’avoir une idée claire, nous tâtonnions. On a commencé par un #challengepoeme sur les réseaux sociaux qui a eu un certain succès. Sans que nous l’ayons prévu avant, nous sommes devenus une plateforme qui travaille pour la promotion de la poésie contemporaine un peu partout en Haïti.  Ce mois d’avril ramène la première année d’existence de notre structure. C’est une bonne chose pour nous et pour ceux qui aiment la poésie. Dans l’idée de continuer à faire découvrir ce don de l’humain à l’humain, nous organisons un festival dénommé « Les Rendez-Vous de la Poésie Contemporaine »

Il est un fait certain, c’est que l’école est toujours embourbée dans une sorte de classicisme qui empêche aux jeunes de connaitre ce qui se fait aujourd’hui dans la poésie contemporaine.

2. Parlez- nous alors de ce festival qui se fera dans le sud d’Haïti.

R : Nous lançons ce festival dans l’idée d’initier les jeunes, surtout les écoliers hors Port-au-Prince, à la poésie contemporaine. Il est un fait certain, c’est que l’école est toujours embourbée dans une sorte de classicisme qui empêche aux jeunes de connaitre ce qui se fait aujourd’hui dans la poésie contemporaine. Nous irons dans une quinzaine d’écoles du 21 au 23 avril 2021 apporter cette tranche d’humanité à ces jeunes de divers horizons. Quatre villes sont les cibles pour ce festival : Cayes, Camp-Perrin, Torbeck et Saint Jean du sud. Au menu, on retrouvera des ateliers de lecture et d’initiation à la poésie, des rencontres-causeries, une conférence et une lecture-scénique. Nous recevrons au cours du festival des auteurs.es tels.lles : Rick de L’Ile, Billy MONDESIR, Cherlie RIVAGE, James FRANCISQUE, Mélissa BÉRALUS, Inéma JEUDY,Coutchève L. AUPONT, Jean Emmanuel JACQUET, Douglas ZAMOR, Adlyne BONHOMME, Billy DORÉ  et Jean Armoce  DUGÉ.

Cherlie RIVAGE, fondatrice de Banquet Poétique / page Facebook de C. RIVAGE

3. Ce festival pour partager de la poésie à d’autres est une idée qui vient d’une passion. Comment la poésie et toi vous êtes-vous rencontrées ?

R : J’avoue ne pas trop me rappeler comment j’en suis venue à la poésie, en tout cas, je me rappelle un jour être allée à la Bibliothèque Monique Calixte alors que j’étais en rhéto et j’ai lu Les Cinq Lettres de Georges CASTERA. Sa poésie m’avait transpercée. J’écrivais aussi du rap quand j’étais plus jeune. Tout cela m’a conduit vers ce chemin où toi et moi, nous nous croisons : le chemin de la beauté et de la bonté.  

4. Un dernier mot ?

R : Je voudrais inviter tous les jeunes du sud à venir assister aux différentes activités du festival. Ces activités les concernent, ils.elles ne seront pas décus.es de ce qui se préparent. Ils sont de futurs.es auteurs.es, notamment poètes/poétesses que nous allons inciter à prendre la vie en main. Merci à tous ceux et toutes celles qui soutiennent ce festival, nous sommes contents.es qu’ils aient foi en nous.

Propos recueillis par Wilbert ANTÉNOR

Le Temps Littéraire Tout afficher

Magazine d'art, de littérature et des idées

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :