Publicités
Accéder au contenu principal

Nostalgie

Les mots servent de médium pour parler et décrire nos émotions, lourdes et pesantes, volatiles et jubilatoires, foudroyantes et salvatrices. Quelles qu’elles soient, nous essayons de nous soigner par l’écriture et la lecture de ce que le monde et la vie peuvent offrir. Comme l’amour, un sujet intarissable qui prend l’humain par les tripes et le met à nu même en période de pandémie. Nous vous invitons à lire ces textes qui portent à l’âme un coup de massue, un vent de désir de distances et de manques.

Souvent, dans ma chambrette, confiné et pensif,
je songe aux heures passées auprès de toi, coquette;
où, sur notre lit d’amour, nos deux corps s’entremêlent jusqu’à n’en devenir qu’un.

Souvent, dans ma chambrette, solitaire évasif,
je songe à nos étreintes, nos ébats amoureux,
nos cris de réjouissance montant à l’unisson
jusqu’au firmament.

Que nous reste-t-il, ma belle, de ces heures propices,
où l’amour conspirait ardemment à nous rendre heureux,
sinon qu’un vague souvenir?

Que nous reste-t-il, ô dulcinée, de ces heures propices,
où plaisir, joie et bonheur habitaient nos corps entremêlés,
sinon qu’un vague souvenir?

Beaugat HÉRARD

Publicités

Le Temps Littéraire Tout afficher

Magazine d'art, de littérature et des idées

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :