Accéder au contenu principal

Dire la faille : Lampe fissurée

10 ans plus tard. Les blessures sont encore à vif. Les failles nous traversent de part en part, nous colmatons en espérant que cela tienne. Le souvenir des disparus est, semble-t-il, le seul réconfort des vivants. La littérature tient lieu de thérapie, nous avons voulu donner un espace où l’expression de ces rivières mal contenues était possible et réparatrice. Il s’agit de failles énormes, fruits de traumatismes pérennes. Ces personnes ont répondu à notre appel et nous les remercions de cet acte d’amour. Ils partagent avec tout un chacun leur ressenti dans des mots de sang et de larmes. Jacob Jean Jacques se livre ainsi à nous.

Désastre – Toile de Franckétienne

J’ai horreur des cadavres
Et l’odeur
Et la grimace
Et l’amour recroquevillé
Sous les bancs de l’école
Dans la peau de Ruth Vilfort*

J’ai horreur du silence
Qu’il fait dans ma tête depuis
Des cahiers de dessin
Pataugeant dans cette boue
Des femmes rondes à la peau noire
Des lèvres retroussées, douces
Qui te mangent la musique

J’ai horreur de cette voix
Morte trois fois dans la lumière
Des fenêtres qui s’ouvraient
pour respirer l’amour
Et toi ville suspendue
Sur la mer
Et les failles infinies
J’ai, te quitter, en horreur

Jacob Jean Jacques


* Ruth Vilfort : étudiante (ma meilleure amie en date) de l’Ecole Normale Supérieure morte le 12 jan 2010 au local de l’ENS. J’aurais pu mourir avec elle. D’habitude, on restait au local pour travailler ensemble. La transgression de l’habitude a sauvé ma vie.

Le Temps Littéraire Tout afficher

Magazine d'art, de littérature et des idées

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :