Accéder au contenu principal

Olga Tokarczuk et Peter Handke remportent les prix Nobel de littérature 2018 et 2019

Après le report de la proclamation du lauréat du prix Nobel de littérature de l’année 2018 suite à un scandale d’accusations de viol, de harcèlement sexuel, de conflits d’intérêts et de délit d’initié à l’encontre des membres de l’Académie suédoise à la fin de l’année  2017, la Fondation Nobel vient de décerner deux prix Nobel de Littérature : celui de 2018 et de 2019.

Olga Tokarczuk et Peter Handke. JOERG CARSTENSEN/DPA/AP ET BARBARA GINDL/AFP

Pour la cinquième fois de son existence (il a aussi été décerné à deux lauréats en 1904, 1917, 1966, 1974), l’Académie récompense au même moment du prix Nobel 2018 le travail d’Olga T. qui, selon eux,  fait preuve d’une imagination narrative qui, avec une passion encyclopédique, représente le dépassement des frontières comme forme de vie et récompense du Nobel 2019 l’œuvre de Peter H. qui, forte d’ingénuité linguistique, a exploré la périphérie et la singularité de l’expérience humaine, selon les propos du secrétaire perpétuel de l’Académie Mats Malm.

Considérée comme l’autrice la plus douée de sa génération en Pologne, elle est l’auteure d’une œuvre mêlant philosophie (Les Enfants verts, 2016), écologie (Sur les ossements des morts, 2010), et histoire (Les livres de Jakob, 2014). Peter Handke est un auteur allemand très lu et joué qui brosse dans son œuvre un tableau de l’angoisse et l’incommunicabilité dans la société contemporaine ( Les frelons, 1966 ; L’Angoisse du gardien de but au moment du penalty, 1970 ; Le malheur indifférent, 1972). L’auteur controversé qui pense qu’il faudrait supprimer le prix Nobel qui, selon lui, n’apporte rien au lecteur, a été étonné de recevoir ce prix et pense que l’Académie a fait preuve d’un grand courage.

Le site du média France 24 a rapporté les propos d’Olga T. par téléphone au quotidien polonais Gazeta Wyborcza à propos de ce prix obtenu en même temps que Peter Handke :

« Je ne le réalise pas encore. Je suis contente que Peter Handke, que j’apprécie particulièrement ait reçu ce prix en même temps que moi. C’est formidable que l’Académie suédoise ait apprécié la littérature d’Europe centrale. Je suis contente qu’on tienne encore le coup« .

Wilbert FORTUNÉ

Le Temps Littéraire Tout afficher

Magazine d'art, de littérature et des idées

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :