Accéder au contenu principal

Magdalée BRUNACHE : 3ème lauréate du Prix Interrégional Jeunes Auteurs

Suite à une première sélection effectuée par M. Jean-Philippe Ayer, Président du PIJA, éditeur, Lisiane Rapin, Secrétaire générale du PIJA, ancienne lauréate, et Marilou Rytz, ancienne participante du PIJA, le palmarès 2019 de la Pija est connu avec Magdalée BRUNACHE à la troisième place de la catégorie « Langue apprise ».

Le prix Interrégional Jeunes Auteurs qui est un concours qui entend promouvoir la jeune littérature de Suisse et d’ailleurs a cette année encore donné carte blanche à des dizaines de jeunes pour bousculer la prose habituelle et se mettre au devant de la scène et déjouer les codes classiques de l’écriture narrative. Les plumes haïtiennes continuent à leur manière de capter le sens des choses de la vie et de les dire en toute beauté.

Le palmarès de cette année se répartit ainsi :

Dans la catégorie « langue maternelle » :

Deux 1er Prix, d’un montant de chf 1’500.00 (mille cinq cents francs), ont été décernés à :

Traitsde Zoé Borbély, Berne, 18 ans

Six pieds sur terred’Anaïs Viranyi, Genève, 20 ans

Un 3e Prix d’un montant de chf 750.00 (sept cent cinquante francs) a été attribué à :

Les mots ne parlent plusde Davide D’Imperio, Vaud, 20 ans

Un 4e Prix d’un montant de chf 500.00 (cinq cents francs) a récompensé :

Ode à un HLMde Kiara Di Benedetto, Valais, 15 ans

Trois autres textes ont été remarqués par le Jury :

Les Aviateurs, de Romain Prina, Genève, 20 ans

Ian, l’ami de Caleb, d’Anaïs Gasser, Vaud, 16 ans

Propagande par le fait, d’Axel Gubler, Genève, 20 ans

Les membres du Jury ont par ailleurs souhaité encourager quatre jeunes auteurs en incluant leur texte dans le recueil publié. Il s’agit de :

Les rêveurs, d’Aude Bolliger, Vaud, 15 ans

Trois huitièmes de liberté, de Morgane Chêne, Fribourg, 20 ans

Faire danser les lucioles, de Morgane Vannier, Bretagne (France), 20 ans

Aime comme Malsain, d’Elio Sottas, Genève, 19 ans

Dans la catégorie « langue apprise » :

Un 1er Prix, d’un montant de chf 1’000.00 (mille francs), a été décerné à :

Libertés, de Maicol Neves Leal, Genève (Portugal), 19 ans

Un 2e Prix, d’un montant de chf 750.00 (sept cent cinquante francs), a été attribué à :

Marcher la vie, mourir la mer, de Giulia Lisi, Italie, 20 ans

Un 3e Prix, d’un montant de chf 500.00 (cinq cents francs), a récompensé :

Le cercueil, de Magdalee Brunache, (Haïti), 19 ans

Magdalée BRUNACHE a été lauréate du prix de la Nouvelle organisée par l’Association des Professeurs de Français d’Haïti (APROFH) et aussi championne en équipe du concours de lecture organisé par C3 Éditions. Elle effectue actuellement des Études au Taïwan. Nous reviendrons très bientôt avec une entrevue autour de sa littérature et de ses centres d’intérêt.

Le Temps Littéraire Tout afficher

Magazine d'art, de littérature et des idées

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :